Un lycée spécialisé dans l'apprentissage et l'éducation des monstres !
[NC-16 || Forum Hentai/Yaoi/Yuri]
N'oubliez pas d'aller signer le règlement après votre inscription ♥
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
N'oubliez pas d'aller signer le règlement : http://lycee-yokai-v2.forumactif.org/t30-signature-du-reglement-obligatoire
VOTEZ RÉGULIÈREMENT AUX TOPS SITES, MERCI ♥

Partagez | 
 

 Mavis Tsukiyomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mavis Tsukiyomi


avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2015
Age du perso' : 20
Habitation : Chambre 4

Fiche RP
Situation amoureuse: Célibataire
Race: Le Raijû - Immortel de foudre
Pouvoirs:

MessageSujet: Mavis Tsukiyomi   Sam 5 Sep - 20:39



Mavis Tsukiyomi




« Informations »


Nom : Tsukiyomi
Prénom : Mavis
Âge : 18 ans
Sexe : Masculin
Nationnalité : Japon
Groupe : Élève monstre
Race : Le Raijū - immortel de la foudre
Arme : Aucune
Année et classe : Troisième année - Apprenti
« Pouvoirs »


Mavis est la réincarnation du Raijū. Sous sa forme humaine, le jeune homme peut utiliser une petite proportion de son pouvoir pour manipuler l'électricité qui constitue son être. Le courant qui parcourt son corps augmente ses capacités physiques au-delà de celles d'un humain. Quand il laisse son côté animal prendre le dessus, Mavis voit son corps changer partiellement. Ce qui lui confère certains attributs (crocs, griffes, fourrure..). Ce qui lui octroie un état intermédiaire entre le Raijū et l'humain.

Quand il passe sous sa forme de Raijū, il peut alors utiliser la totalité de sa puissance. Cependant, il est limité en quantité d'énergie qu'il peut manier. Au fur et à mesure qu'il utilise ses capacités, son corps diminue en taille et en volume pour passer de son apparence d'un grand félin de foudre à celle d'un chat électrique.


« Description Mentale »


Il fuit. Fuit cette notion d'être une créature surnaturelle et de devoir s'écarter du reste du monde comme s'il était différent. Mais il ne se considère pas comme différent. Il se considère plutôt comme une évolution de l'espèce au fil des siècles, comme une aube nouvelle pour faire un meilleur monde et sauver notre planète de la soif de destruction des humains. Car il semble les haïr. Ils ne pensent qu'à leur petit statut social et à être populaire sans faire attention aux autres. Et ils en oublient le plus important. Le véritable rapport humain qui est l'entre-aide et la charité. Ce regard rouge-sang brille d'une lueur rebelle quand il voit les principales villes du monde qui ont dévastées et ravagées la nature. Sans parler de la pollution qui a envahit le monde, s'évadant même jusqu'à la couche d'ozone. Mavis n'est cependant pas au niveau d'un anarchiste et ne souhaite en aucun cas la mort de toute l'espèce humaine mais seulement qu'ils prennent conscience de la destruction de la Terre.

Hé oui. C'est ce qu'on pourrait appeler un "hippie" bien qu'il n'aime pas autant la drogue que ces derniers mais il partage leur amour et leur défense de la nature. C'est également pour cette raison qu'il s'évade parfois dans les forêts et les endroits inexplorés de l'île afin de se sentir proche de la nature et d'être seul au monde. Pouvoir être dans une sérénité et un calme total sans avoir à soucier de ses études et des soucis quotidiens. Personne ne peut l'embêter dans ces moments parfaits et seul les mouvements des animaux trahissent ce silence éternel. Les animaux sont également une de ses passions. Jamais il ne supportera qu'une personne fasse du mal à un animal. S'il voit ça un jour la personne a intérêt de savoir courir car créature surnaturelle ou non, il la détruira jusqu'au dernier petit os sans aucune pitié.

La liberté s'étend sous ses yeux rougeoyants. Cette soif de liberté qui n'a aucune limites et qui l'emmènerait jusqu'au bout du monde ne s'arrêtera jamais. Rien que pouvoir sentir le vent frais sur ses cheveux et voir l'océan s'étendre à l'horizon lui permet de se sentir libre et de ne pas être enfermé dans une cage ou une case sociale comme la plupart des humains. D'autant plus libre en sachant qu'il posséderait le pouvoir de s'en-aller au loin bien que merveille représente un nouveau souffle de vie. Un nouvel espoir de pouvoir se faire des amis proches mais surtout de nouvelles connaissances éternelles. Car cette soif de liberté insatiable l'est autant que sa soif de savoir. Il pourrait lire une bibliothèque entière si on le laissait seul à l'intérieur et rêverait de pouvoir lire ne serait-ce qu'une page de la bibliothèque d'Alexandrie.

Au-delà de son amour pour la nature et ses connaissances personnelles se trouve son amitié et son amour pour les autres. Malgré le fait qu'il ne puisse pas apprécier l'espèce humaine, il se lie facilement d'amitié avec toutes les créatures surnaturelles. Il aime à penser qu'elles ont tous le même état d'esprit que lui vis-à-vis des humains et de l'humanité. Considérant toute chose ayant une once de magie comme un frère où une sœur, toute l'île s'étend comme une propre partie de son corps et l'invite à découvrir tous les êtres qui peuplent la dimension merveille. Il discute beaucoup plus facilement avec les gens de merveille qu'avec un humain. Une conversation humaine le rend comme malade et il ressent immédiatement une grande gêne comme si une épée de Damoclès flottait au dessus de sa tête. Son gros problème est qu'il se lit beaucoup trop facilement de confiance et se fait très souvent berner avec cette confiance aveugle. Une fois que Mavis se lit d'amitié avec une personne, il ne l'abandonne jamais et sera toujours là pour elle.

Car il ne porte aucun jugement sur les actes d'une personne même si c'est à son égard. Toutes les personnes ont une raison primaire de vouloir se battre et même de vouloir tuer quelqu'un. Il suffit d'analyser la situation et de trouver la solution au problème. Même si un ami tente de le poignarder d'une façon lâche et douteuse, il le pardonnera sans aucun doute tant qu'elle lui donne une bonne raison pour le faire. Même si son pardon est très élevé, il aura beaucoup de mal à pardonner une personne qui s'attaque à l'un de ses proches. Cela sera d'ailleurs presque impossible pour lui. Car la confiance est une chose qui se gagne, pas qui s'obtient dès la première rencontre. Et qui se perd facilement.

Mavis est aussi indomptable et sauvage que le vent. Aussi sadique que pacifiste. Hé oui, c'est son côté lunatique qui se démontre dans cet aspect de sa personnalité. On pourrait dire qu'il n'a qu'une once pour être lunatique. C'est qu'il ne l'est pas vraiment. Ce côté se démontre sous certains changements soudains et imprévus alors que son calme olympien se transforme en une tempête destructrice. Ce changement se produit surtout quand une personne le menace où se moque de lui et sa personnalité se modifie ainsi immédiatement en devenant sauvage et blessé mentalement. Le soucis est que son pouvoir s'active involontairement lors de ses crises et qu'il peut ainsi faire énormément de dégâts sans en avoir conscience. Heureusement ces crises sont extrêmement rares.

Le jeune homme démontre rarement un instinct bestial et primaire qui le rend à moitié fou. C'est un aspect de sa personnalité qui est en rapport avec sa race vis-à-vis de l'animal enfoui au plus profond de son âme. Il pense que c'est un côté défaillant de sa personnalité.  Mavis fait preuve d'une violence et d'une bestialité extrême dans ces crises en s'attaquant à tout ce qui est autour de lui. Il arrive à se contrôler en restant calme et serein.

Sa persévérance et sa ténacité sont deux points très importants et majeurs de sa personnalité. L'abandon n'existe pas dans son vocabulaire et il se relèvera toujours peu importe l'épreuve qui apparaît sous ses yeux. Une seule idée lui permet de toujours tenir debout : il y a toujours une solution. Chaque personne a un point faible. Il suffit d'exploiter ce point faible. Les coups ne lui font pas peur non plus même s'ils peuvent être meurtriers. Il tentera de les esquiver et continuera ses assauts peu importe si son corps est en sang dans sa totalité. Ces deux côtés ne se démontrent pas seulement en combat puisqu'il n'abandonnera jamais sur un sujet de cours qu'il n'y arrive pas. Il passera des heures voir des jours sur ce point qu'il n'arrive pas à comprendre sans s'arrêter.

Il n'est pas toujours une personne compréhensible. Il vous lancera dans une aventure dont vous ne comprendrez pas le but et vous fera tourner dans une farandole sans limites. Car certains actes du jeune homme n'ont pas de logique. Il mettra toute son attention sur un point extrêmement important puis la laissera tomber afin de partir dans une quête dont lui seul connaîtra l'issue. Car on ne peut pas comprendre Mavis. Il n'est qu'une gigantesque illusion dont on essaie de percer la réalité mais un mystère reste toujours présent chez ce garçon.

Mavis a un petit côté téméraire. On dirait qu'il n'a pas conscience de ce qu'est le danger puisqu'il ira affronter des bêtes de cent pied de haut sans craindre ce qui pourrait lui arriver. Il ne pense qu'à vivre sa vie comme il l'entend et n'est ainsi pas conscient de sa propre sécurité. Il ira sauter dans un océan en furie si cela lui chante sans penser aux conséquences tragiques qui pourraient bien lui arriver. Il se soucie étrangement beaucoup plus de la sécurité des autres que de sa propre sécurité comme si à ses yeux la vie de ses proches comptait plus que la sienne. Cela doit venir de son but précis qui devient presque une obsession désormais: il doit protéger tout le monde sans exception. Proches, amis, innocents. Il ne veut pas voir souffrir les autres et préfère prendre tout ce qu'ils endurent à leur place, à un tel point qu'il ne sait même plus s'il leur fait du mal ou non. Il veut devenir plus fort pour cette obsession et protéger tous ces gens même si cela l'oblige à devoir tuer contre son gré.

Le jeune homme ne manque pourtant pas d'intelligence. Il peut même se démontrer comme un génie dans certains cas puisqu'il apprendra des techniques de combat très compliquées en un espace de temps très limité alors qu'une attaque basique lui prendrait des semaines d'entraînement afin de pouvoir l'utiliser à la perfection. Il n'y a aucune raison a donner à cette longueur d'apprentissage, personne n'est capable d'expliquer ce fait. Peut-être qu'un de ses instincts profonds lui dicte involontairement qu'il s'agit d'une technique trop faible pour lui. Il ne sera jamais pourquoi. Il est bel et bien un petit génie en pouvant apprendre et enregistrer la totalité d'un livre en très peu de temps. Cela lui permet d’emmagasiner énormément de connaissances qui lui sont utiles à la fois pour ses études et pour certains voyages scolaires dans le monde des humains.

S'il y a bien une chose que le jeune homme ne fera jamais, c'est attaquer une personne dans le dos. Mais le sadisme et la violence font bel et bien partis de son attitude en combat. Mavis n'a aucune pitié quand il s'agit d'un combat et mutiler son adversaire ne le dérange pas plus que ça. Il n'hésitera pas à briser voir broyer les membres de son ennemi et même de lui casser des os à l'aide de coups violents et précis. Il s'arrête toujours avant la mort de son adversaire afin de le laisser à moitié mort pour qu'il puisse ronger sa douleur et sa défaite par la suite. Son ennemi garde principalement de fortes séquelles après un combat contre lui puisqu'il ne se retient jamais à part si c'est pour s'entraîner. Et encore.

Mavis n'est absolument pas quelqu'un de dragueur. Il ne comprend d'ailleurs pas grand chose aux relations amoureuses et ne s'en soucie pas vraiment. S'il doit être en couple c'est le futur qui le dira. Il réagirait étrangement si on venait le draguer puisqu'il ne serait pas vraiment quoi répondre. Mais dans une relation amoureuse le jeune homme serait réellement jaloux en ne supportant pas que sa petite amie passe beaucoup de temps avec un autre garçon. Il se démontrerait aussi comme quelqu'un de très possessif autant en amour qu'en amitié. Il n'y peut rien c'est dans sa nature et ne peut s'en empêcher.

Le jeune homme est encore vierge. Il ignore tout du plaisir qu'il peut éprouver avec une femme à part ce qu'il a lu dans certains livres. Il ne connaît ainsi absolument rien au plaisir charnel et aux délicieuses sensations que l'amour offre pendant l'acte. Il a cependant apprécié certaines pratiques masochistes qu'il a lu dans des livres douteux. Mais il n'a encore jamais eu l'occasion de pratiquer ceci.

Autres :

- Boire de l’eau tiédie est pour lui une réelle épreuve : cela le dégoûte purement et simplement, il a un inexplicable besoin d’eau fraiche voire glacée.

- Mihaël est insomniaque. D’affreux cauchemars le poursuivent sans cesse et il dort très peu, tâchant d’y échapper comme il peut.

- Capable de survivre dans les milieux hostiles (naturels comme les déserts, montagnes...).


« Description Physique »


Mavis n'a pas une taille ou une corpulence plus élevée qu'un humain basique. Il est plutôt petit et possède une musculature très fine bien que sa force soit vraiment très grande contrairement à ses muscles. Sa peau est d'un blanc neige, presque laiteuse. Son corps est d'un blanc si supérieur que son corps semble être directement composé de glace. Bien que cela puisse sembler invraisemblable, sa peau bronze à une vitesse très élevée sous un certain nombre de degrés. Son bronzage reste environ jusqu'à la fin de novembre avant qu'il ne reprenne sa peau normale et fantomatique. La peau du jeune homme est réellement douce, une particularité que l'on remarque avec un simple contact contre lui.

Son squelette est fin et effilé, faisant de lui l'une de ces personnes qui peuvent manger des tonnes sans avoir un poil de graisse. Certains peuvent se dire que son estomac est infini mais, ce n'est pas le cas, il a presque toujours une gourde à proximité de lui remplie d'un liquide gazeux ou énergisant. Si vous lui demandez pourquoi il a toujours sa gourde, il vous répondra seulement que c'est pour éviter de s'ennuyer. C'est une excuse comme une autre puisqu'il n'a pas de réelle raison d'avoir toujours sa gourde sur lui. Ses cheveux luisent à la façon d'une luciole face aux rayons du soleil. Une magnifique cascade de cheveux blonds glisse sur le long de son visage bien qu'il ait quelques mèches rouges qui se reflètent parfois. Mavis peut se démontrer comme une personne extravagante dans la couleur de ses cheveux ou par l'ajout de certains accessoires.

Ses yeux se discernent avec délicatesse à travers ses mèches de cheveux qui s'éparpillent sur son visage bien qu'il s'efforce de les maintenir en place. Les pupilles du jeune homme vont du rouge à l'orangé bien que certaines teintes plus exotiques apparaissent parfois comme les ruines d'un ancien temps. Il y aura toujours cette teinte de joie de vivre et de bonté au fond de son regard sauf si un évènement vraiment tragique lui arrive. Ce regard ressemble plus à celui d'un fauve lorsqu'il se met à combattre ou lorsqu'on le met en colère. Son visage prend alors un aspect plus sauvage, bien plus primitif. Il a également presque le réflexe de fermer les poings dans une colère profonde.

Passons au côté dit moins beau que le reste du corps. Il possède un tic qui est de craquer ses doigts à l'aide de son pouce. Le tic se fait surtout dans une situation nerveuse ou violente où il s'amuse à violenter son adversaire et à lui briser des membres du corps. Les traits de son visage restent comme muets sur son visage dans ces moments-là et ses émotions sont difficilement perceptibles en essayant d'observer son visage.

Le style vestimentaire de Mavis n'est pas vraiment défini puisqu'il s'habille comme un américain basique à savoir une chemise blanche afin qu'un pantalon de la même couleur et des chaussures de ville également blanches. Il possède une tenue de combat assez particulière qui se consiste d'une jolie tunique noire qui couvre la totalité de son corps et laisse son cou et ses mains à l'air libre. Cette tenue noire lui laisse une grande liberté de mouvements et ainsi une agilité nouvelle. Il ne fait pas vraiment attention à son physique puisqu'il n'est pas du tout une personne de ce genre bien qu'il aime parfois porter des cosplays ou ajouter une touche de folie à ses vêtements. Il ne perd pas de temps à soigner ses cheveux le matin car cela ne sert à rien. Il y a bien de rares occasions comme des bals ou des fêtes où il prend le soin de se coiffer et de s'habiller convenablement.

La véritable apparence de Mavis est celle d'un immense félin de plusieurs mètres de haut. Totalement composé de foudre, sa fourrure est électrique et il n'est pas rare de voir certaines étincelles qui apparaissent le long de ses poils. Il laisse une marque de brûlé sur son chemin à chacun de ses pas et peut légèrement enflammer l'herbe autour de lui. Cette apparence est sauvage et terrifiante et semble constamment en colère. De puissantes griffes apparaissent au bout de ses pattes et tranchent tout ce qui se trouve à leurs portées. Ses crocs semblent imbibés de foudre et son cri reproduit l'éclat du tonnerre. Sa véritable forme se réduit peu-à-peu au fil de ses attaques en celle d'un chat.


« Histoire »


J'étais un bébé indéniablement très beau. Le genre de nourrisson parfait que veulent tous les jeunes parents, un petit qui ne pleure pas souvent et qui fait toutes ses nuits pour éviter de réveiller ses parents et qu'ils aient leurs heures de sommeil. J'étais un bébé de ce genre. Je mangeais la même chose que les autres bébés, buvait le même lait et jouait avec les mêmes jouets. Tout se passait parfaitement dans ce petit monde de paradis. Une année était passée et je commençais à marcher sur mes quatre pattes. Je découvrais le monde comme tous les enfants et mettait tout ce qui était à ma portée dans ma bouche suite à mon cerveau qui n'était pas encore développé.

J'adorais me balader dans l'herbe fraîche de notre jardin et sentir le vent chaud venir caresser ma peau comme une douce brise de printemps. Mes parents étaient heureux de me voir m'épanouir dans la maison et de jouer avec tout ce que je pouvais sans rien réclamer de plus. Enfin comme tout enfant il m'arrivait de faire des bêtises involontairement comme casser des verres ou casser mes jouets. Je ne pleurais que rarement, seulement quand je me faisais réellement mal ou quand j'avais vu une chose qui me faisait peur. Mais j'étais un bébé calme et patient qui aimait sa position. J'aimais être aussi libre que je le pouvais et la chaleur du vent me rappelait cette liberté.

J'eus mes deux ans. Mes parents achetèrent un petit chiot pour mon anniversaire. Bien que cela peut sembler bizarre pour un enfant de deux ans un chiot, j'étais beaucoup plus avancé que les garçons de mon âge. Certains me qualifiaient même de surdoué. J'avais un compagnon de jeu et je passais à présent toutes mes après-midi à jouer avec lui dans le jardin et à essayer de lui courir après puisque mes jambes n'avaient pas encore la force de me soulever. Mon chien remportait alors toujours le jeu puis je lui donnais une friandise et retournait jouer avec lui dehors. Tout était si beau.

À mes trois ans. Je réussissais à marcher sur mes deux jambes à présent et mes parents étaient très fiers. J'avais une plus grande liberté de mouvement et je pouvais jouer à de nouveaux jeux avec mon chien comme le lancer de balle. Je pouvais couvrir plus rapidement qu'avant et je gagnais parfois les jeux avec mon chien. J'étais heureux de voir que j'étais si épanoui et si libre. Alors qu'on jouait dans le jardin, le chiot s'est mit à s'échapper par la porte de la maison en courant comme un fou. Je le suivis aussi vite que je pût. J'étais hors de la sécurité de mes parents car ils étaient occupés dans la cuisine et venaient parfois voir que tout se passait bien dans le jardin.

Malheureusement personne ne m'avait vu dans la maison. J'ai aperçu mon chiot qui remuait la queue au milieu de la route comme pour m'indiquer de venir jouer avec lui. J'avais conscience du danger que représentait les véhicules pour un petit animal comme lui et il n'aurait pas le temps de fuir si une voiture passait à la vitesse maximale en vigueur dans la ruelle. Je me précipita autant que je le pouvais afin d'attraper mon chiot dans mes mains. Je réussis à le saisir dans mes mains mais j'avais oublié une chose. Regarder des deux côtés. Alors que je caressais le crâne de mon petit chien, j'eus à peine le temps de me retourner pour voir une ombre immense. Celle d'un poids lourd qui venait de me percuter de plein fouet.
Tut... tuuuuut. Cinq ans plus tard. La douleur me tiraille tout le long de mon corps. Je n'ai pas la sensation de tenir mon chiot entre mes mes mains moites et meurtries. Je ne sent plus son poil fin et rassurant comme je l'avais il y a quelques secondes. Je ne peux pas bouger. Ni ouvrir les yeux. Il n'y a que du noir. Du noir partout. J'entends des voix lointaines et des bruits d'hôpital dans tous les sens. Pitié.. sortez-moi de là. Je ne comprends pas ce qu'il m'arrive. Je veux seulement retourner jouer avec mon chien... je n'aime pas être enfermé.

Mais je ne parlais qu'avec mon subconscient. Et ce n'était pas lui qui allait me répondre. La douleur était si insupportable... je ne savais même pas si j'étais encore en vie. J'étais dans un état entre la vie et la mort. Suspendu entre deux étapes de la vie. Maintenu en vie par quelques fils qui me transmettaient de quoi survivre et qui allongeait mon agonie. Je n'avais pourtant pas demandé grand-chose. J'avais seulement demandé de pouvoir être libre et de jouer avec mon chiot. J'essayais bêtement de vouloir remuer mes lèvres mais elles ne bougeaient pas.

Je ne pouvais qu'entendre. Des voix lointaines et fantomatiques qui flottaient dans mes oreilles. Le ton de la voix de mes parents bouleversés. Je ne comprends toujours pas... L'image du poids lourd revenait doucement dans mon esprit. Je me souvenais de l'accident. Mais je ne pouvais pleurer. Mon corps n'y arrivait pas. Mes larmes étaient bloquées. J'étais comme un mort-vivant obligé d'attendre qu'on décide d'en finir avec lui. Je ne pouvais que ronger mon désespoir et mon envie d'être libre. Mais je n'était pas dupe. Je savais parfaitement que je ne pourrais plus jamais être comme avant. Que je serai bloqué comme cela jusqu'à qu'on décide de me débrancher ou que je meurs de vieillesse.

Je voulais au moins entendre les ronflements et les gémissements de mon chiot. Savoir qu'il va bien et que je n'avais pas à m'inquiéter pour lui. Mais rien de tout ça n'est jamais arrivé. Les discussions incessantes entre des médecins et mes parents tous les jours. La douleur semblait augmenter tous les jours. Chaque instant de plus était une torture. Je n'en pouvais plus. J'étais prisonnier de mon propre corps. Je ne parvenais même pas à sourire. Mais pourquoi voudrais-je sourire ? Il n'y avait plus rien pour me rendre heureux. Sauf l'espoir d'entendre mes parents et celui d'entendre mon chiot. C'est tout ce que je voulais !

Des années passèrent. Mon agonie était toujours la même. J'étais un cas désespéré. Je devais avoir dans les environs de dix-huit ans car j'arrivais à me souvenir des gâteaux qu'avaient apporté mes parents pour fêter mes anniversaires dans ma chambre d'hôpital. Je pouvais sentir leur odeur de mon odorat à moitié endormi, à moitié meurtri. Je n'avais pas pu en goûter un seul. Mon organisme ne les aurait pas supportés. La vie était si injuste. Je n'avais rien fais pour être puni... Rien du tout. Puis une lumière blanche illumina mon esprit. Et plus rien.

J'ouvrais doucement les yeux. Une lumière aveuglante éblouissait mes yeux comme si je n'avais pas vu le soleil depuis des années. Je n'avais jamais vu cette lumière. Je relevais ma main droite devant mon regard afin d'éviter d'avoir les yeux meurtris. Plusieurs fils se débranchèrent dans le mouvement de mon bras. Une atmosphère calme et bienveillante entourait ma chambre. Attendez... une chambre d'hôpital ? Mais que fais-je ici ? Mes yeux gris scintillaient à travers la lumière aveuglante de la chambre alors que je voyais l'ombre des scientifiques qui me regardaient ébahis. Je ne comprenais rien. Je ne comprenais pas ce que je faisais ici ni pourquoi mon corps était branché à des machines. Tout mon corps eut un long craquement sinistre quand je me redressa comme si je ne m'étais plus relevé plus longtemps.

Tous les scientifiques semblaient perdus devant la porte de ma chambre d'hôpital. J'essayais toujours de comprendre pourquoi et d'explorer mes souvenirs mais il n'y avait rien. Je n'avais aucun souvenirs. Je ne me souvenais de rien. Ma peau était d'un blanc neige. Mon corps me semblait nouveau et neuf mais je ne comprenais pas pourquoi. En tout cas, je ressentais du bonheur en ce moment. Beaucoup de bonheur. Je glissais un regard intéressé vers les murs de la chambre en tombant alors sur un miroir. J'observais avec étonnement mes cheveux blancs ainsi que mes yeux gris. Je semblais... frais. Parfait. Je voyais mon corps comme un cadeau d'anniversaire que j'avais attendu depuis des années et que je pouvais enfin avoir. Mais je ne savais pas non plus pourquoi. Ma tête était si vide.

Une valise trônait contre le mur droit de ma chambre. Elle était totalement blanche et aucune inscription n'y était visible. Seule une petite feuille de papier glissée dans l'encolure de la valise y était déposé. Il y était inscrit : Mavis Tsukiyomi. C'était donc ça mon prénom et mon nom ? Étrange. Vraiment étrange. Comment aurais-je pu oublier tout ce que j'étais ? J'avais beau fouiller au plus profond de ma mémoire, il n'y avait qu'un grand gouffre sans espoir. Je relevais lentement mon regard en direction des médecins toujours ébahis et sans voix. Je remuais lentement mes lèvres qui ne semblaient pas avoir bougées depuis des années. Dans un étrange bruit, mes lèvres se décollèrent et ma langue semblait comme paralysée. J'eus du mal au début à prononcer quelques mots. Ma bouche semblait ancestrale.

— Qu'est... qu'est-ce que je fais ici ?

Dis-je d'une voix douce et calme. Je voulais des réponses. De sérieuses réponses. Mais ils ne me répondirent pas. Ils se mirent à discuter entre eux et j'entendais des mots comme "amnésie", "réveil", "miracle"... J'attendais toujours une réponse. Au bout de deux minutes un médecin qui semblait expérimenté dans le métier s'approcha doucement près de moi, presque comme s'il craignait me blesser en s'approchant. Il balbutia quelques phrases dans une voix à la fois terrorisée et affolée.

— Hum.. euh... bonjour. Alors voilà... vous avez été dans le coma depuis...

Et puis encore et puis encore. Il tenta de me faire comprendre mon nouvel état mais je ne comprenais rien à son charabia. Il me parlait d'un accident avec un camion puis d'un long coma pendant des années, mon état incurable puis ma régénération miracle. Je n'y comprenais rien du tout. Il finit par se rendre compte que je ne l'écoutais plus puisqu'il partit chercher une lettre qui était arrivée pour moi. Mon regard glissait doucement vers les grosses lettres de l'enveloppe. "Lycée Yokai". Je défaisait alors le haut de l'enveloppe afin de lire son contenu. Vous êtes invité à venir étudier dans notre école... bla bla bla... puis des horaires de bus avec le message d'emporter mes affaires personnelles. Les médecins ne semblaient pas être au courant du propriétaire de l'enveloppe.

Je n'avais même plus le souvenir d'avoir une famille. Les médecins me dirent qu'ils avaient déménagé très loin d'ici en sachant que j'étais un cas désespéré et que je ne pourrais jamais sortir de mon état désastreux. Mais j'en étais pourtant sorti. Après de longues discussions avec les médecins, je les ais convaincus que je pouvais m'en aller pour aller dans cette école. Ils me fournirent mes affaires et mes papiers d'identité. Habillé de façon convenable, je me rendais aux horaires écrits dans la lettre.

Un bus comme les autres arriva alors dans l'allée. Je ne savais pas vraiment ce qui était marqué en réalité sur les lettres du bus mais j'avais l'impression qu'elles se modifiaient en formant "Yokai". Je rentrais ma valise dans le rangement à valises du bus avant d'entrer à l'intérieur en lui donnant le passe qui était dans la lettre. Certaines personnes me jetèrent un regard alors que je venais m'asseoir à une place seule afin de ne pas avoir à discuter. Après plusieurs heures de voyage le bus sembla comme disparaître à travers des lumières dorées et éblouissantes. Je passais ma main devant mes yeux en apercevant comme un tunnel étrange avant d'arriver dans une ville qui semblait suspendue dans le temps. Je me croyais dans un film ou une série fantastique. Incroyable.

Deux grandes grilles s'ouvrirent sur le chemin alors qu'il s'arrêtait dans la cours d'une école. C'était donc ça, le lycée Yokai. Très joli. J'observais la façade de l'école qui semblait avoir des siècles mais qui semblait pourtant en très bon état. Je n'avais jamais vu une telle œuvre d'art de toute ma vie et le visage surpris, je récupérais ma valise en m'avançant le long des chemins qui menaient à l'entrée principale du lycée Yokai. Certains élèves me fixèrent sur mon chemin pour une raison que j'ignorais alors que j'allais donner la lettre à un responsable du lycée. Celui-ci m'emmena jusqu'à ma chambre en me donnant un emploi du temps et certaines informations. J'avais une nouvelle vie qui commençait.

« Et après ? »



Prénom/Surnom: C'est confidentiel !
Age : Dix-neuf ans
Comment as-tu découvert le forum ?  Google est mon ami
Pourquoi t'être inscrit ? Car le forum me plaît
Comment trouves-tu le forum ? Très joli et accueillant
Autre chose à ajouter ? Rien
Code du règlement: nomnomnm =3

(c) Codage de la fiche par Crimi, pour Epicode


Dernière édition par Mavis Tsukiyomi le Sam 12 Sep - 2:32, édité 43 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mavis Tsukiyomi


avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2015
Age du perso' : 20
Habitation : Chambre 4

Fiche RP
Situation amoureuse: Célibataire
Race: Le Raijû - Immortel de foudre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Mavis Tsukiyomi   Sam 5 Sep - 20:42

.


Dernière édition par Mavis Tsukiyomi le Sam 12 Sep - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kuwata Hagakure


avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/05/2015
Age du perso' : 20
Habitation : Chez ta soeur
Métier : Cuistot/Videur

Fiche RP
Situation amoureuse: No lo sé amigo
Race: Démon Originel
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Mavis Tsukiyomi   Mar 8 Sep - 20:30

Well j'viens faire mon taff ! Niveau quota d'mots : good !

Y'a tout ce qu'il faut partout bla bla le truc classique quoi, le hic c'est les pouvoirs ! Qu'est ce qu'ils ont les pouvoirs tu me diras ? Et bien je te répondrais

BRUH:
 

Well ! Vampire,Kaiju,ultra super humains,contrôleur d’électricité,invulnérable aux attaques mentales ?



Donc bon ! Rien de méchant hein mais les persos Gary Stu,OP as fuck over pété...c'est tout sauf amusant quoi ! Well le reste de la fiche est good sinon ! Perso moi j'suis contre autant de cheat

(Le prend pas personnellement hein,je parle de ta fiche pas toi IRL ou ton perso !)

Allez salut !


Revenir en haut Aller en bas
http://works-4-gods.forumactif.org
Lamire Edelweiss


avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 17/04/2015
Age du perso' : 24
Métier : J'ai un hôtel~

Fiche RP
Situation amoureuse: ♠
Race: Once♠
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Mavis Tsukiyomi   Mar 8 Sep - 20:36

Bou bou~~
Je rajouterais que , les armes son interdits, donc la case armes doit être vide pour un élève~
Revenir en haut Aller en bas
http://island-eterna.forumrpg.org/
Mavis Tsukiyomi


avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2015
Age du perso' : 20
Habitation : Chambre 4

Fiche RP
Situation amoureuse: Célibataire
Race: Le Raijû - Immortel de foudre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Mavis Tsukiyomi   Mar 8 Sep - 20:38

Kuwata -> Merci pour ta réponse :3. Mais ta réponse à ma fiche prouve que tu n'as pas totalement lu ma fiche. J'ai rajouté les faiblesses qui correspondent aux pouvoirs puissants et tu ne peux pas dire que mon personnage est cheaté car il ne l'est pas du tout. Le côté vampire est parfaitement inutile à mon personnage puisqu'il n'a aucun contrôle dessus. Tu peux dire que ce personnage est puissant mais pas cheaté.

Lamire -> Mon arme est scellée sous la forme d'un stylo-bille et j'ai bien indiqué qu'elle était indécelable :p. Donc normalement ça passe en rp.
Revenir en haut Aller en bas
Kuwata Hagakure


avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 19/05/2015
Age du perso' : 20
Habitation : Chez ta soeur
Métier : Cuistot/Videur

Fiche RP
Situation amoureuse: No lo sé amigo
Race: Démon Originel
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Mavis Tsukiyomi   Mar 8 Sep - 20:54

Well pour éviter toute ambiguïté : met ce qu'il peut concrètement faire, pas ce qu'il peut virtuellement faire ! Tu save tes pouvoirs potentiels dans un fichier word et comme ça pas de sushi !

Tu fais ça et tout sera :
Good !:
 


Revenir en haut Aller en bas
http://works-4-gods.forumactif.org
Lamire Edelweiss


avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 17/04/2015
Age du perso' : 24
Métier : J'ai un hôtel~

Fiche RP
Situation amoureuse: ♠
Race: Once♠
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Mavis Tsukiyomi   Jeu 10 Sep - 16:09

Doit-on comprendre que tu ne souhaite pas rester ?
Vue que tu as tout supprimé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://island-eterna.forumrpg.org/
Mavis Tsukiyomi


avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2015
Age du perso' : 20
Habitation : Chambre 4

Fiche RP
Situation amoureuse: Célibataire
Race: Le Raijû - Immortel de foudre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Mavis Tsukiyomi   Ven 11 Sep - 22:49

J'ai tout supprimé pour mieux réecrire o/ Je vais reposter ma fiche là :p
Revenir en haut Aller en bas
Mavis Tsukiyomi


avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 03/09/2015
Age du perso' : 20
Habitation : Chambre 4

Fiche RP
Situation amoureuse: Célibataire
Race: Le Raijû - Immortel de foudre
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Mavis Tsukiyomi   Sam 12 Sep - 2:36

Désolé pour le double-post mais j'ai finis ma fiche *o*
Revenir en haut Aller en bas
Lamire Edelweiss


avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 17/04/2015
Age du perso' : 24
Métier : J'ai un hôtel~

Fiche RP
Situation amoureuse: ♠
Race: Once♠
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Mavis Tsukiyomi   Sam 12 Sep - 20:51



Bonjour/Bonsoir,


J'ai tout le plaisir de venir annoncer ta validation qui est complète à présent. Je t'ouvre désormais l'accès au rp et au flood, et au rpcb sur la ChatBox !

Je t'invite dès maintenant à venir recenser ton avatar (ici), ainsi qu'une demande de chambre/ou d'habitation (ici pour une chambre) ou (ici pour une maison en ville). Tu peux aussi demander un rp (ici) et une demande de relation (ici)

Ah! Si tu es élève au Lycée Yokai tu as la possibilité si tu le souhaites de t'inscrire à un club (ici) et remplir dans ton profil l'image correspondante à ton club ^^ !

Bon jeu, et sois sage ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://island-eterna.forumrpg.org/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mavis Tsukiyomi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mavis Tsukiyomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La lune
» Description du Temple Tsukiyomi
» Mavis Agurian [ Terminé à moins que j'ai oublié quelque chose... ]
» Fairy Tail Mangas
» Mavis Alucard, une si gentille fille...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Yokai V2 :: PersonnagesPersonnages :: Présentations :: Présentations validées-